Comme l'ensemble du site, ce document soumis à la réglementation sur le droit d'auteur. © 10/04/2004, F.C. Rava-Reny


DISSOLUTION

 

Nous avons vu que l'eau salée se solidifie en dessous de 0°C.
Y a-t-il plusieurs sortes d'eaux salées ou une seule ?
Pouvons-nous distinguer à l'oeil nu de l'eau pure de l'eau salée ?

I. Dissolution et fusion du sel

Le sel (sel de cuisine, formule chimique : chlorure de sodium) est un corps pur.
Si nous le chauffons dans un four suffisamment puissant, il passe de l'état solide à l'état liquide vers 800°C : il fond.

Prenons le même sel pour réaliser un phénomène connu : nous en mettons dans l'eau, il se dissout.
Nous dirons que nous avons réalisé une solution de sel : eau salée = solution de sel.
Précisons le vocabulaire.
La dissolution d'un solide (le soluté) dans un liquide (le solvant) donne un mélange (la solution).
Dans le cas de l'eau salée, le soluté est le sel, le solvant : l'eau, la solution : l'eau salée.
 

II. Concentration

La concentration d'une solution est le quotient de la masse de soluté contenu dans une solution par la capacité (volume) de cette solution.

Exemples :
- nous avons dissous 25 g de sel dans 1 L d'eau, la concentration de la solution est de 25 g/L ;
- un sirop a une concentration de sucre de 100 g/L : il y a 100 g de sucre dans 1 L de ce sirop.

 

III. Limites de la dissolution

Si nous ajoutons encore et encore du sel dans de l'eau et que nous touillons (terme technique : agitons) pour faciliter la dissolution, que va-t-il se passer ?...
Au bout d'un moment, nous aurons beau ajouter du sel et remuer, le sel ne se dissoudra plus.
Nous dirons que la solution est saturée.

D'une façon générale, à partir d'une certaine quantité de soluté, il y a saturation.

Jusqu'à saturation, l'eau salée est un mélange homogène.

IV. Dissolution de gaz dans l'eau

Il n'y a pas que des solides qui peuvent se dissoudre dans un liquide comme l'eau : il y a aussi les gaz.
Exemple : le dioxyde de carbone, employé pour faire les boissons "gazeuses".
On en dissout dans l'eau et quand on la secoue, les molécules de dioxyde de carbone dissoute dans l'eau se regroupent et forment des bulles.

Pour reconnaître le dioxyde de carbone, nous faisons le test de l'eau de chaux.
En effet, le dioxyde de carbone trouble l'eau de chaux en formant un précipité blanc.